Les ravages de l’eau en bouteille…

Adoptons, ensemble, un mode de vie plus responsable !

En 1973, Nathaniel Wyeth dépose le brevet des bouteilles PET, capables de contenir des boissons gazeuses sans risque d’explosion. Cette invention, révolutionnaire, a, depuis, fait du chemin. Aujourd’hui, l’agroalimentaire est responsable de deux tiers des déchets d’emballage, et le PET est devenu un des contenants les plus populaires, en raison, principalement, de son prix très bas.

Seulement voilà…Le PET n’est pas biodégradable. Lorsqu’on sait que presque 39% des déchets plastiques sont aujourd’hui enfouis en France, on réalise que c’est un vrai problème : ce plastique pourra mettre plus de 1000 ans à disparaître complètement ! Les conséquence sont pour le moins alarmantes : le plastique enfoui libère des toxines qui s’imprègnent ensuite dans la terre, et donc, a fortiori, dans notre nourriture et notre corps.

Lorsqu’il n’est pas enfouis, le plastique est soit brûlé – libérant des fumées nocives, recyclé – processus énergivore et pas forcément efficace sur le long terme, ou abandonné quelque part.

La solution long terme : consommer moins de plastique !

Il s’avère donc que notre surconsommation de plastique à usage unique nuit grandement à l’environnement et aux générations présentes et future. Alors, quelles solutions existent ?

Il peut ici être intéressant de se pencher vers le “Zéro-Déchet”, ce mode de vie qui consiste à ne plus gaspiller, et donc à ne plus produire de déchets pouvant être évités. Car il est possible d’agir à un niveau individuel !

Par exemple, ne buvez plus d’eau en bouteille PET, investissez dans une gourde ! Vous pouvez aussi commencer à faire plus attention à votre “empreinte plastique” lorsque vous faites vos course. Une fois que l’on remarque tous les packaging inutiles présents en magasin, impossible de rester de marbre ! Privilégiez donc les courses en vrac, ou optez pour le plus gros contenant disponible.

Comment être zéro-déchets en Franche-Comté ?

La région Bourgogne-Franche-Comté agit pour l’environnement, et compte notamment 13 territoires “zéro gaspillage zéro déchet”, ce label décerné par le Ministère de l’Environnement en 2014 et 2015. Ces territoires bénéficient d’une aide financière de l’ADEME qui les aide à promouvoir leurs projets anti-gaspillage.

Il existe aussi des  groupes d’entraides et de conseils de personnes déjà sensibilisés au problème, ou voulant en apprendre un peu plus, comme le groupe Facebook “Zéro Déchet Franche Comté”.

Enfin, des associations mettent régulièrement en place des ateliers de sensibilisation et de promotion du zéro-déchets, comme l’atelier à venir de 123 Nature. Ces ateliers ont notamment vocation à montrer que réduire ses déchets facilement et rapidement, c’est possible !

Plus d’infos sur la pollution des bouteilles PET ici.

 

Sources :

http://trademachines.fr

Camille Richer