Une oeuvre avant-gardiste – L’usine Dodane à Besançon

<<  Retour à la présentation du projet Dodane

Ou quand le béton prend ses lettres de noblesse…

Sollicité par Raymond Dodane pour élaborer les plans de son usine, Auguste Perret (1874-1954) est l’un des plus fameux architectes français du XXème siècle. Célèbre pour avoir signé le Théâtre des Champs Elysées à Paris et s’être vu confier la reconstruction de la ville du Havre après-guerre (aujourd’hui classé au patrimoine de l’Unesco), il s’attela à la conception de l’usine Dodane entre 1938 et 1943.

Premier architecte à saisir l’intérêt constructif du béton armé, il est toujours resté attaché à ce matériau à la fois économique et robuste, tout en posant quelques principes comme le « style sans ornement », la structure poteau-poutre ou le plan libre dont l’usine Dodane est un exemple représentatif. Particularité unique en France pour un immeuble à usage industriel, l’usine de 4 niveaux, abrite en son sein, entre ateliers et bureaux, un grand appartement réservé au patron et à sa famille. Ouvert sur un jardin à la française et des équipements sportifs théoriquement accessibles aux ouvriers, le bâtiment démontre une avancée sociale autant qu’architecturale. Escalier monumental, marqueterie et boiseries, en font un ouvrage riches d’art et d’histoire.

 

 

L’édifice est une belle démonstration où l’architecte développe ses théories sur l’utilisation de la lumière et des espaces. Initiateur de Le Corbusier, il a su tirer parti des éléments constitutifs du bâtiment pour le rendre économe en énergie : Isolation thermique par briques creuses et lames d’air, isolation phonique entre les ateliers et les appartements, éclairage naturel au moyen de grandes baies en double vitrage, aération spécifique à la circulation des poussières…

 

Télécharger la plaquette de présentation

Télécharger le dossier de présentation


Une question ? Contactez-nous !

Envoyer